dossier

Technologies vertes, un autre monde en devenir

Clean tech, low tech, qu’est-ce que c’est ? Comment les technologies vont-elles se transformer ? Ground Control s’intéresse aux nouvelles façons d’inventer et d’utiliser la technologie tout en changeant nos modes de vie et notre impact sur l’environnement.

La CleanTech Week : le premier événement dédié aux innovations vertes

Du 19 au 22 juin 2019 à Annecy, plus de 130 start-up et entreprises présentaient leurs innovations vertes afin de répondre aux grandes problématiques environnementales. Comment se déplacer de manière plus durable ? Comment produire moins de déchets ? Comment consommer moins d’énergie fossile ?

A l’origine de l’international CleanTech Week, Denis Horeau et Nathalie Vincent, présidente de l’association le 5ème Elément.

Quelle est l’ambition de l’international clean tech week depuis sa création ?

L’International CleanTech Week a pour ambition depuis sa création de rassembler tous les acteurs des technologies vertes, les collectivités locales, les entreprises innovantes, les Grands Groupes, les industriels, le Grand Public, les scolaires, les media… De permettre à toutes les entreprises d’accélérer leur développement, de faire tester leurs solutions vertes à tous les publics. De partager nos valeurs, les connaissances et de faire un point sur l’état de l’art dans les domaines des CleanTech (innovations, solutions qui préservent notre planète).

Associer les différents acteurs de la société, grand public, entreprises, porteurs de projet, financeurs, politiques au sein d’une même ambition, c’est formidable sur le papier mais en réalité tous ces acteurs n’ont pas forcément les mêmes intérêts ? Sauver la planète est-il devenu un levier si puissant aujourd’hui qu’il aurait la capacité de mettre tout le monde d’accord ?  

Quelle question ! C’est notre survie qui en dépend ; nous ne pouvons plus envisager notre avenir et nos modes de consommation sans penser à nos enfants ; sans leur transmettre les moyens de vivre en respectant la vie, la planète.

Nous constatons une prise de conscience et une attente du Grand Public et des consommateurs qui par leurs achats font évoluer les mentalités, les produits et les pratiques des entreprises.

Qu’est ce qui a changé en 1 an ? (En France, dans les différentes sphères économique, politique ou au sein du grand public ?)

En un an, beaucoup de choses ont changé, en particulier sur l’échiquier politique, qui interpelé par le Grand Public, les différentes marches pour la planète et toutes les initiatives menées sur les réseaux sociaux via des pétitions ou autres prises de parole, les évolutions climatiques et les cris d’alarme de la communauté scientifique, ne peut plus ignorer l’urgence. Ce sujet est devenu hautement politique dans le sens premier de ce mot : allons-nous prendre soin la cité ? Comment faire ? Quelles solutions sont déjà disponibles ? Comment cela va-t-il évoluer ?

Ce sont toutes ces questions auxquelles nous souhaitons répondre au cours de l’International CleanTech Week.

Vous avez sélectionné 130 start-up à travers le monde ? Comment avez-vous procédé ?

Notre équipe composée de Virginie, Khalil et Frédéric sur ce sujet. Ils sont des chasseurs d’innovation en devenir, qui intègrent aussi bien une dimension environnementale et sociale. Ces start-up sont des pionnières dont les concepts pratiques et prototypes ne demandent qu’à émerger et être financés et industrialisés. Nous sommes en contact avec 1 000 start-up à travers le monde.

Pouvez-vous identifier des tendances fortes en matière d’innovation ?

  • Les batteries : évolution vers des modèles non polluant et les charges rapides
  • Produire son énergie avec tous les éléments qui nous entourent : le son, l’eau, l’air, le soleil, les déchets ( par exemple transformer la chaleur en froid grâce à l’énergie du son)
  • Oser bousculer les idées reçues

Quels sont les sujets stars ?

  • Mobilité durable
  • Recyclage plastique
  • Consommation circuit court

Quels sont les sujets qui selon vous ne sont pas encore suffisamment développés ?

  • L’hydrogène : on en parle beaucoup, malheureusement encore peu de réalisations en Europe.
  • La mode : consommer en seconde main ou en recyclage de vêtements ou des productions peu polluantes et respectueuses des hommes et de leurs conditions de travail.

Interview de Nathalie Vincent réalisée par Mathilde GIRAULT

Les Super-Juniors : Ils s’engagent pour la planète

Ils ont entre 11 et 19 ans, vivent aux quatre coins du monde et se mobilisent pour sauver la planète. Ils appartiennent à la génération super-héros. Parce que leurs aînés leur lèguent une planète écologiquement dévastée, ces juniors utilisent leur créativité, leur intelligence, leur talent spécifique pour préserver l’environnement, protéger les animaux, ou encore lutter contre la pollution.

Forts d’apporter une solution à un problème local, ci et là dans le monde, ces juniors élaborent à titre individuel, des projets lumineux qui étonnent les adultes qui n’hésitent pas à rejoindre le mouvement de cette génération en marche. Loin d’être anecdotiques, leurs idées aussi innovantes qu’originales, inspirent et ont été couronnées par des prix prestigieux, pour plusieurs d’entre eux…

Alex Fighter est venu présenter son documentaire à Ground Control.

Photographier les Outre-Mer : expo

Ground Control a accueilli l’AFD – Agence Française de Développement, pour une exposition mettant en lumière la richesse et la fragilité de la biodiversité.

Face aux conséquences immédiates du changement climatique et des catastrophes naturelles, la biodiversité des outre-mer est à protéger d’urgence ! En effet, avec 3450 plantes et 380 animaux vertébrés uniques au monde, l’outre-mer concentre les 80% des espèces endémiques français, autant que dans toute l’Europe continentale. Le milieu marin complète ce formidable palmarès avec 10 % des récifs coralliens et lagons de la planète.

La biodiversité riche et unique des territoires ultramarins est cependant menacée par la surexploitation, la pollution et la prolifération d’espèces invasives. Les politiques d’adaptation au changement climatique s’orientent désormais vers la gestion durable des ressources naturelles et la protection des écosystèmes qui les soutiennent. Une meilleure connaissance de cette biodiversité est un enjeu essentiel pour protéger efficacement et préserver cette richesse naturelle.

dossier publié en février 2019

Pin It on Pinterest

X