Mais au fait, c’est quoi la Pop Culture ?

04/09/2019

Temps de lecture : 2 minutes

Et si la Pop Culture était en train de devenir has been titrait Slate par la plume de Hugo Lindenberg en juin 2016…. Question légitime à se poser en 2019 alors que la Pop est partout, coule dans nos veines, se répand dans nos oreilles, sur les écrans, dans les musées, sur les monuments avec des produits à la qualité factuelle parfois largement questionnable. 

Mais avant de répondre à cette question, revenons à ce qu’est vraiment la Pop Culture…

Une culture qui rassemble

Née après la guerre, comme le rappelle Hubert Artus dans son anthologie, elle n’a eu ce cesse de répondre à la volonté d’imaginer une production culturelle à même de plaire au plus grand nombre. En se réappropriant les codes issus des contres cultures et des minorités, elle en a lissé les aspérités, prenant le plus petit dénominateur commun pour réussir le pari de rassembler les masses autour d’une même chanson, d’un même film, d’une même histoire.

Le miroir d’une société globalisée

Au-delà de ce que la pop culture traduit de la société de consommation et du capitalisme de masse _ vendre un maximum, maximiser les profits, créer des fans et le besoin de consommer irrépressible _ elle a ceci pour elle qu’elle cherche à rassembler autour de modèle universel. Dans un même mouvement, elle devient le miroir d’une société, d’une génération. Pour le meilleur et pour le pire certes, la Pop Culture est ce qui nous relie, ce qui nous rassemble.

La Pop c’est aussi ce qui émerge, d’où le titre de POP UP qui nous avons choisi de donner à notre programmation. Ce qui jaillit, qui « pop » avec elle, ce sont des nouvelles identités, des nouveaux publics, qui ont pu et peuvent toujours (en tous les cas c’est ce que l’on attend d’elle) s’exprimer en dehors des milieux autorisés. Car dans sa volonté de parler au plus grand nombre, elle brasse, elle mixe, elle décloisonne et elle entraine dans un même mouvement l’émergence de nouveaux courants de pensées, de nouveaux espaces pour se retrouver, de nouvelles façons de vivre, de consommer et de manger !

Intégrer les mouvements émergents

La Pop Culture deviendra has been lorsque qu’elle ne sera plus en mesure d’absorber les mouvements culturels issus des minorités comme elle l’a toujours fait. C’est pour cela que nous terminons notre cycle par une journée spéciale intitulée POP contre POP, où nous aborderons avec l’Autre Quotidien et Charybde des sujets relevant de la pop’philosophie, où comment nous pouvons penser et intégrer plus largement les mouvements émergents.

Mathilde Girault

Pin It on Pinterest

X