Korin F : interview en bord de route

À bord de leur bolide lancé à toute berzingue sur un asphalte bouillonnant, les frères Korin F arborent fièrement leur déjà célèbre casquette à hélice. Une musique hybride à la convergence du cinéma et de la chanson électronique. Double portrait en bord de route, destination Ground Control, arrivée le 26 juillet à 20h30.

KORIN F. est le fruit de la rencontre du compositeur Pierre Thomassian et de l’auteur Maxime Grayt. Ensemble, ils abordent la composition d’une manière totalement éclectique et offrent au public des chansons électroniques envoûtantes.

Qui est Korin F ?

On est les Frères Korin, anarchitectes de la chanson électronique. Notre innocence programmée nous a poussés à rapprocher au maximum les micros des fenêtres pour enregistrer le chant du monde avant que la musique ne s’arrête.

C’est quoi l’histoire de la création du groupe ? 

Au début on était dans un collectif d’artistes, le Prism Collective. On a fait plein de teufs plutôt rocambolesques, des artistes venaient de partout : musiciens, peintres, graphistes, vidéastes… Tout le monde bossait ensemble pour monter des expos, des concerts, des projections de films…. C’est là qu’on a gonflé nos voiles et, à un moment, notre sismographe intérieur s’est affolé. Du coup, on a monté Korin F.

Où peut-on vous écouter les prochains mois ?

Nous sommes actuellement en studio pour préparer notre album mais on peut toujours écouter notre CD De Voiture à peu près partout sur les internets (Deezer, Spotify, YT, Bandcamp, et touti quanti…). Notre prochaine date, après le Ground Control, sera le 7 septembre lors du BAAM Festival aux Docks de Paris.

Pin It on Pinterest