Philippe Descola : « La nature, ça n’existe pas »

01/02/2020 | à la une, culture, les reporterriens, planète, podcasts, société, talents

Dans cet épisode spécial, Hervé Kempf reçoit l’anthropologue Philippe Descola pour échanger sur la notion de “nature”.

La pensée de Philippe Descola a profondément influencé l’écologie, et dessine la voie d’une nouvelle relation entre les humains et le monde dans lequel ils sont plongés. 

Penseur ‘cardinal’ dans l’évolution de la pensée écologique depuis 20 à 30 ans, jeune étudiant, dans les années 1970, Philippe Descola est parti au fin fond de l’Amazonie, entre l’Equateur et le Pérou, à la découverte des Achuars.

A travers ce podcast, il nous raconte pourquoi il est parti, ce qu’il a appris. La nature existe-t-elle ? A-t-elle une conscience ? Il revient sur la distinction entre humains et non-humains, entre capitalisme et naturalisme, et nous explique qu’il faut “inventer des formes alternatives d’habiter la Terre, des formes alternatives de s’organiser entre humains et entretenir des relations avec les non-humains” pour pallier à la crise écologique.

© NnoMan/Reporterre

+ de podcasts

Pin It on Pinterest