Sans visage

Entre Masques et créatures colorés Melchior Ravier nous livre une cartographie de sa perception sensible du monde qui nous entoure. Rendez-vous à la Librairie Charybde le 9 février à 18h pour le vernissage !

Comment envisager un lieu ? S’y projeter ? L’habiter ?

L’artiste nous invite à percevoir le masque non pas comme un objet de dissimulation, mais comme un artefact attestant de sa présence dans un lieu. Il fait ainsi du lieu un espace qu’il s’approprie, un territoire personnel rendu visible par la transcription de son expérience sensible en un masque.

Les rouages du skate : perception, captation, conception
Dans la démarche de l’artiste, le skateboard est la porte d’entrée à une perception du monde autrement sensible. Tous ses sens, de la proprioception au toucher en passant par l’ouïe sont perçus à travers le skateboard.  Son utilisation, contraignante, va alors ouvrir à une nouvelle façon de se projeter dans l’espace et de l’anticiper. À la manière des aventuriers d’antan, Melchior va redécouvrir l’espace urbain et cartographier les territoires de son expérience dans un langage qui lui est propre.

Les voies d’un autre langage
Ne souhaitant pas se limiter à l’espace urbain, Melchior étend cette mécanique de perception / transcription du monde à des animaux, créatures et concepts. Dans sa forme, son travail du masque continue de faire écho à la planche de skate comme interface entre lui et le monde. Chaque aplat de couleur représente un territoire, un espace sensible. Le tracé noir représente la projection de l’artiste dans ce monde, son parcours. Ce tracé sert à la fois de frontière et de zone de transition entre les différents espaces sensibles. Ses jonctions sont toujours courbes pour y assurer une circulation permanente. Englobé et englobant il est le lien entre chaque masque.

Cette exposition permet ainsi de révéler un ensemble d’oeuvres liées par une même démarche. Elle rend visible une cartographie sensible structurée en réseau, générée par la mise en commun et la réactualisation de chaque perception subjective d’espaces et de concepts.

Quand ?

du 8 février au 26 mars
vernissage le 9 février à partir de 18h

Où ?

Librairie Charybde

Partager cet article