Hip Hop, won’t stop

Le Hip-hop s’est accompagné dès les premières heures d’une philosophie de l’émancipation tant dans la réflexion que dans l’action, si bien que le terme « activiste » n’aura jamais été autant utilisé que pour caractériser les acteurs de cette culture.  En 2023, la musique, la mode, l’image, nous prouvent que les codes esthétiques du Hip-Hop sont omniprésents et ont largement influencé le développement et les mutations de ces champs artistiques si bien que l’on peut se demander si cette culture née en opposition à certains codes dominants ne s’est pas transformée en « culture intégrée ».  Il est donc temps de se pencher sur l’histoire, l’actualité et le futur du Hip-Hop 

Au programme

– samedi 11 mars  – 

performance · Jam Grafitti 
toute la journée

danse · Jam 
toute la journée 
organisé par Karima (Aktuel Force) 

rencontre · Hip Hop, comment définir son esthétisme ? 
15h – 16h 
avec notamment Belka Boucha fondateur de Hardcore Session, Dan de Ticaret, Anjuna, créatrice de bijoux, Fifou, photographe, modérée par Yasmina Benbekaï 

rencontre · Le Hip Hop est il toujours (encore) une contre-culture ? 
16h30 – 18h · Charolais Club
avec notamment l’ABCDR du son, Niko Noki, Maître Madj, Solo de Assassin et Uncle T, Emmanuelle Carinos, chercheuse, modérée par Yasmina Benbekaï 

dj set · DJ Fab 
22h – 00h30 

Quand ?

samedi 11 mars

Partager cet article